Je suis très théâtre en ce moment et il me le rend bien. J'en profite et pour l'instant, j'ai eu très peu de mauvaises surprises (à part une dont j'ai écris quelques lignes dans un précédent billet "le jeu de la vérité" qui est placardé dans le tout Paris!), et j'ai vu encore cette semaine une très bonne pièce bien rythmée avec de très bons comédiens, une histoire bien ficelée et un questionnement sur le métier de journaliste et sa déontologie. J'ai adoré et elle passe super vite. A voir! La pièce : Le Scoop de Marc Fayet.

 

Théâtre Tristan Bernard

64 rue du rocher

75008 paris

 

vz-e14896b6-a026-4ffe-86fa-26c91b2a67f1

Qu'y a-t-il de commun entre un grand reporter de légende, une star du JT et un jeune journaliste débutant ?


Est-ce l'envie de témoigner ? La recherche du scoop ? Ou seulement l'envie de garder sa place ? C'est bien souvent les trois à la fois, guidés par un seul principe :

"Mieux vaut être le premier à se tromper Plutôt qu'être le deuxième à dire la vérité"

ll faut être le plus malin, le plus ambitieux et surtout le plus rapide. Mais quand on rate un scoop c'est souvent parce qu'on a été trop malin, trop ambitieux et surtout trop rapide.

Dans cette recherche effrénée de l'exclusivité trois générations de journalistes s'affrontent dans un combat où admirations, jalousies, et règlements de compte personnels composent un véritable scénario à rebondissements.